Bit-lit

Vampire Nation, tome 1: Riker de Larissa Ione

ione

Ma chronique :

Voilà un nouvel ouvrage de Ione en lecture pour moi, et j’ai pas été déçue par celui-ci ! Pour une fois que j’ai aimé un livre de cette auteure !

J’avais commencé donc ce livre sur une grosse crainte d’être autant déçue que le reste de ses romans et non ! J’ai été agréablement surprise dans l’ensemble, ma lecture m’a semblé moins vulgaire, et avoir moins de scènes « x », disons, quelles étaient mieux placées et plus « naturelles », moins vulgaires aussi. (une traduction mieux faite également ?)

Parlons des personnages, Riker, le vampire qui tombe amoureux d’une humaine (bon c’est un peu à la twilight vous allez me dire mais non, c’est moins « enfantin » bien que ça ressemble un peu) il n’y a pas de triangle amoureux comme dans la majorité des bit-lit ! ouf passer à coté de ça de temps en temps ça fait du bien ! Riker est attirant comme tout vampire il a un caractère un peu énigmatiquement et quand on apprend son passé on le comprend, on comprend pourquoi il repousse son attirance pour Nicole (qu’est ce que j’aime pas ce prénom, désolée pour celles qui se prénomme ainsi on peut pas tout aimer).

Bon je pense que tout le monde aura compris la fin de toute façon donc je n’en dit pas plus a part tout est bien qui fini bien.

Nicole petite humaine intelligente bien que parfois je l’ai trouvée stupide, elle est a la tête d’un organisme qui emploie les vampire comme esclaves, et tente de réparé ses erreurs et surtout les erreurs de sa famille qui lui avait monté la tête contre les vampire qui grâce à Riker, elle découvre qu’ils sont pas si diaboliques et méchants que ça.

Enfin une histoire d’amour autour d’un complot familial contre les vampires, un meurtre qui se révèle être plus un sauvetage… et une famille humaine complètement à coté de la plaque sur la connaissance des vampires.

Dans l’ensemble l’intrigue est bonne mais pas fort recherchée ça ressemble à trop d’histoires déjà lues, mais c’est tout de même une lecture plaisante, et prenante. Pas un coup de cœur loin de là, mais une surprise pour moi quand au roman de Ione, rappelez vous pour Démonica j’ai été déçue bien que je lirais le tome 2 quand il sera dans ma bibliothèque et pour les cavaliers de l’apocalypse que j’ai trouvé que la femme était mise en objet et dans une vulgarité énorme et également des problèmes de traductions.

Bref une gros surprise, et donc Larissa Ione remonte dans mon estime, et je lirais sans doute la suite bien assez rapidement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s