Bit-lit·Challenge·coup de coeur

Le prince des ténèbres, tome 1 : La mort dans l’âme de Jeaniene Frost

2018 prince 1

Ma chronique: Alors voilà un ouvrage qui me faisais de l’oeil depuis qu’il est dans ma bibliothèque. Je l’avais commencé début janvier mais avec les autres lectures je l’ai laissé sur le coté. J’ai donc repris ma lecture entre NeverWhere de Neil Gaiman et La fée, la pie et le printemps d’Elisabeth Ebory, en fait je l’ai recommencée de Zéro.

Et il m’a même pas fallu une journée pour le terminer ! Les 200 dernières pages, je les aies dévorées en même pas deux heures… je pense un record pour moi-même. Je sais que je lis vite mais quand même…

L’auteure dont je redoutais cette 3eme découverte m’a presque étonnée, oui, j’avais pas spécialement apprécier deux ouvrages lus précédemment… je vais peut-être relire chasseuse de la nuit au final…

Ici Frost à réussi à emmener dans son monde et me le faire apprécier, une fois là mise en place faite (et encore) on passe déjà à l’action en fin de cinq petits chapitres. On s’attache aux personnage on arrive même à se dire « j’aimerais presque être à la place de Leila, l’héroïne de l’histoire ».

Les personnages sont géniaux et différents les uns des autres, ils sont loin d’être parfait, sauf peut-être Vlad, quoi que son caractère lui aurait valu quelques claques par moment! ahahah! Alors, Leila est une jeune femme plutôt réservée qui évite le contact des gens à cause de son don, qui n’en est pas vraiment un mais plus un résultat d’un accident qui aurait dû lui être mortel… Elle n’a donc aucune relation physique avec qui que ce soit à part son ami Marty, qui est un vampire plutôt sympa, et qui est comme un père pour elle, elle le touche très rarement pour les spectacles du cirque ambulant dont elle fait partie.

Mais son don n’est pas tombé dans les oreilles d’un sourd, suite à un petit « accident » éditer dans la presse, elle se retrouve prisonnière d’une bande de vampire et elle doit localiser, un autre vampire, connu cette fois-ci, Vlad, surnommé par Bram Stoker, Le fameux Dracula… mais nous tombons pas sur le dracula connu de l’histoire… non il s’avère bien différent, peut-être tout aussi cruel, mais non pas par plaisir mais pour protéger les siens… s’enchaîne des événements qui feront rapproché nos deux protagonistes de l’histoire, entre action, intrigue avec une point de romance on ne peut que s’attaché à l’histoire et aux personnages.

là seule chose que je regrette un peu c’est de ne pas avoir su bien cerné Maximus, l’un des serviteurs vampires de Vlad, même si il apparaît plusieurs fois il reste terne à mes yeux.

Bon cet ouvrage est la preuve qu’il ne faut pas s’arrêter aux déceptions d’autre ouvrages de l’auteur.

Un coup de coeur pour cette lecture rapide, le second tome est déjà entre mes mains c’est dire. (je lirais un peu plus lentement cette fois-ci).

Cette lecture rentre dans deux de mes challenges, en inaugure l’un de ceux-ci d’ailleurs…
Littérature de l’imaginaire  et Challenge des 52 semaines SFFF (idée 112 – La mort )

Bit-lit·Challenge·jeunesse

Oxana de Frédéric Livyns

2018 oxana

Ma chronique : Voilà que je me lance dans une lecture écrite par Frederic Livyns que j’avais découvert lors d’un partenariat Livraddict avec son ouvrage « Sutures » une lecture sans plus…
Ici encore une fois l’auteur n’a pas réussi à m’emballé plus que ça, j’ai pas été déçue non plus, niveau écriture c’était même agréable et fluide mais j’ai trouvé le contenu pas assez travaillé et peu riche, bref trop de manque et trop rapide, un petit manque de profondeur, je me suis pas attachés aux personnages. Cet ouvrage à été lu d’un traite également, j’aurai préféré plus de longueurs et plus d’intrigue, on arrive trop vite aux solutions et à la fin.

Cet avis est pas négatif du tout, c’est plus pour montrer ce qui est à travailler parce que pour moi des pages en plus, et un travail de l’ouvrage serait une excellente chose avec plus d’approfondissements.

Lu pour mon challenge des auteurs Belges, et entre dans le challenge littérature de l’imaginaire

Bit-lit·Challenge·fantastique

Passeuse d’Âmes, tome 1 : Damnée de Lyn A. Lewis

2018 passeuse d'ame

Ma Chronique: Voilà un petit ouvrage numérique qui me faisais de l’oeil. A l’occasion du Challenge des Auteurs Belges que j’organise, je découvre ce premier tome tout en douceur.

Bien que j’ai lu cet ouvrage plutôt rapidement grâce à la plume fluide et prenante de l’auteur, faut dire, elle est plutôt douée ! Je n’ai quand même pas été conquise jusqu’à la fin qui se conclu peut-être trop vite alors que l’intrigue, elle est bien travaillée, plutôt simple et inhabituelle ainsi que les personnages qui pour certain sont attachant (Erine, Ian et Clayton) et d’autre moins car encore trop mis à part, ils gardent un certain mystère (Liam entre autre bien que je l’ai adoré).

Ce livre est une belle introduction pour la suite,pour moi l’auteure/autrice pourrait se faire publier autrement qu’en auto-publication, elle le mériterai bien. A lire, A découvrir..

Bit-lit·Challenge·coup de coeur

Kryna,Saison 1: intégrale de Rose Berryl

2018 Kryna
Ma Chronique: Voici un ouvrage qui me faisait de oeil depuis un petit moment et que j’ai enfin l’occasion de découvrir, un mélange de fantastique et d’horreur,classé dans un genre Bit-lit qui pour moi est totalement sanglant à souhait !

L’auteur nous plonge directement dans une histoire un peu folle, c’est le cas de le dire, et dans un lieux que j’avoue voir rarement dans les ouvrages : un asile. Son écriture nous transporte entre l’intrigue principale et dialogues, plus flash-back des souvenirs de notre personnage principal : Kryna qui nous permet de mieux la comprendre.

D’ailleurs voici mon avis sur les personnages, Quentin-Charles est à la fois le geek qu’on à envie de repousser mais qu’au final, comme ont dis, faut pas jugé trop tôt, est attachant et adorable, un ami au final qui vaut de l’or. Kryna, ou Noemie, notre personnage centrale, elle est juste une folle sauvée d’un Asile, au début c’est totalement ça, mais j’en dirais pas plus. (enfin on le lis aussi dans le synopsis du livre donc je vous apprend rien). Elle est a la fois attachante et énervante avec la vulgarité de son langage et sa façon d’être, pour moi son passé n’excuse pas son coté vulgaire, du coté agissement je peux la comprendre, Kryna à un lourd passé et se venge d’une manière assez ignoble et surtout nauséabonde pour ceux qui ont l’âme sensible cherchant celui qui l’a enfermée dans le corps d’une immortelle et se venger.
Lisez et vous verrez qu’elle est presque à plaindre et je la trouve très forte psychologiquement pour tenir le coup face à ce qu’elle à vécu, si je me mettais à sa place il y’a longtemps que j’en aurais fini je pense. (je sais c’est lâche, mais nous n’avons pas tous une force psychologique tel que la sienne bien qu’elle se venge de ses démons…)
Ayant été prévenue par l’auteure que l’ouvrage est plutôt gore, au final ça ne m’a pas dérangé bien au contraire j’ai trouvé ça encore plus prenant, faut dire je suis peut-être dérangée dans ma tête pour aimer ça… ou pas non t’en que ça reste dans les livres je « surkiff » j’adore le genre horreur-gore dans les films tout autant que dans les ouvrages ou je peux encore laisser mon imagination aller au delà de certaines limites sanglantes et dérangeantes. Frissonné à cause d’images horribles qui circulent pendant cette lecture, une sensation plutôt agréable t’en que ces images restent fictives.
Ok je vais vous faire peur là, non ? ahah si déjà juste ça vous mets mal à l’aise, ne lisez surtout pas cet ouvrage, je vous jugerais de petites natures, et donc passez votre chemin, Ô simples mortels…

Bien que le bon tiers du livre m’a semblé assez light par rapport à ce que je m’attendais la fin m’a offert une tournure plutôt inattendue pour un personnage en particulier qui m’a laissée « PAF » et triste sur le moment, et pour l’autre disons que l’auteure nous laisse une petite surprise que j’espérais et donc clos cet ouvrage à merveille.

Un ouvrage coup de coeur et je remercie Rose de tout coeur pour m’avoir permis de découvrir encore une autre facette de son écriture que j’avais déjà t’en apprécié avec la saga Dammendyn découverte il y’a déjà au moins 12 ans.

 

=> Cet ouvrage rentre dans mon challenge littérature de l’imaginaire sans le vouloir vraiment mais ce fut un réel plaisir !

cli6c-poumonvert_ianrmacleod

Bit-lit·coup de coeur

Requiem pour Sascha, tome 3 : Agnus Dei de Alice Scarling

saschaMa chronique : Je suis triste de terminé ce troisième et dernier tome. J’ai traîné pour le lire (2 ans 1/2), et voilà pourquoi, je voulais probablement pas que ça se termine. Mais toutes bonnes choses ont une fin non ? Alors pour ce coup de coeur de fin d’année (parce que bon on est déjà en novembre peut-être que ça sera mon dernier de l’année qui sait ?)

Alors que ce dernier tome à été dédicacé en février 2015, j’ai presque honte d’avoir tarder pour lire ce ultime tome… Pardon Alice Scarling !

Tout d’abord, grâce à ce début de tome qui complète la fin tellement waouh du second tome, je me rappelle des principaux éléments des précédents ouvrages, fort heureusement avec le temps de lecture qui c’est écoulé entre temps… donc avec ma, pour une fois, bonne mémoire j’ai continué ma lecture avec enthousiasme. Avec une petite longueur au début, peut-être le temps que mes souvenirs se mettent en place, on suis une Sascha évoluée, moins rebelle, moins franche mais probablement plus adulte et réfléchie. J’avoue qu’avec les événements qu’elle a vécu je m’en doutais un peu, d’un coté c’est assez bien au moins l’héroïne évolue avec le temps !

Ahhh mais qu’est ce que j’étais heureuse de retrouvé certains personnages ! Principalement les hommes de notre petit triangle amoureux, aller, mon coup de coeur est pour Zekiel ahaha… je pense que c’est le cas pour beaucoup de monde, bien que ce dernier tome, il est moins présent que Raphaël

Je pense que la plume fluide, prenante et envoûteuse (bah oui j’ai eu du mal a me détaché de ce dernier tome) d’Alice Scarling va me manquer… A quand la prochaine Saga ? Même un one shot ? Voilà que j’ai eu du mal à quitter Sascha, j’ai horreur de terminer une saga comme ça, sur un coup de coeur qui doit malheureusement avoir une fin. Comment dire autrement qu’il faut que vous lisez cette trilogie ? Vous ne serez pas déçus ! Je sais pas faire un avis plus positifs que ça sans même spoiler une grosse partie de l’univers de Sascha, alors n’attendez pas lisez, savourez, et passez un bon moment en compagnie de Sascha, Raphaël, Zekiel et les autres… ( bah oui y’a pas qu’eux ! )

Petite larme à l’oeil et petit souvenir qui vient du coeur. Encore merci Alice pour cette trilogie ! : 23846143_865766643587782_2121828720_n

Bit-lit·fantastique·Romance

Le pacte d’Emma de Nine Gorman

le pacte d'emma.png
Ma chronique : j’ai lu le livre de Nine non pas par envie, mais pour voir par moi-même, ce que les nombreux commentaires disent, positifs ou pas, d’une Booktubeuse que je suis régulièrement. Alors bien que j’aime les videos de Nine, niveau écriture je ne suis pas une fan, dés le début de l’ouvrage je me suis dis c’est quoi cette grosse blague ?

Non c’est pas mauvais, car la maladie d’Emma sauve un peu l’ouvrage, d’ailleurs c’est la seule chose que j’ai trouvé intéressante… pour le reste on plonge dans les clichés des 50 nuances de Grey, Vampire diaries, twilight…. j’ai même eu l’impression de certaines pscènes pratiquement copiée-collée…

Entre autre (petits spoilers désolée) : la scène du Emma qui rentre dans le bureau d’Andrew qui est dos à elle et regarde par la fenêtre…, 50 nuances de Grey bonjour ! matthew qui regarde la main entaillée de d’Emma comme dans Twilight la scène avec Bella blessée au bras (ou main je sais plus) et que Jasper, encore jeune vampire, fixe avec envie… Bref, je passe encore quelques scènes mais vous voyez le genre…

Donc, voilà, pas emballée par ce roman qui est pour moi, écris avec un grand manque de re-travail de l’histoire, ça aurait pu être bon, sans autant de clichés parce que l’idée est plutôt bonne mais trop copiée-collée, ok, les auteurs ont presque tous eu de l’influence par d’autre c’est normal je pense. Mais faut quand même pas en faire autant … Non ?

Un petit plus quand même pour que ma note ne soit pas aussi basse que prévue… Certains groupes et musiques cités dans l’ouvrage, rahh, cité System of a Down qui est l’un de mes groupes favoris, et du Nickelback… +1 pour ça, Nine !

Au final, Je dirais que Nine devrait restée à faire ses vidéos, même encore avec quelques auteurs (comme celle avec Maxime Chattam que j’avais apprécié), plutôt que d’écrire… ou plutôt faire une co-écriture ça peu le faire aussi, mais pas seule… si non trop de clichés tue le cliché…

Donc déçue, j’arrive même pas a comprendre ceux pour qui c’est un coup de coeur… enfin chacun ses goûts vous me diriez, je l’accorde. J’avais pour rappel détesté 50 nuances de Grey que j’avais terminé, pour le premier et unique tome que j’ai lu, en diagonal et qui pour moi n’est pas de la littérature mais un torchon… Alors qu’il est classé en Best-seller… Soit, on ne peut pas tout aimer !

Bit-lit·Challenge·Nouvelles

Philtres et potions de P. N. Elrod et Collectif

p&p.png

Ma chronique: Rah lala, commencé le mois de mai avec des nouvelles présentées par P.N. Elrod pour le challenge ABC… Alors un avis assez mitigé car certaines nouvelles ont confirmé mes avis sur certains auteurs…
Première nouvelle, on commence avec Patricia Briggs, une auteure dont je reste mitigée, Elle nous présente une nouvelle qui est rapide et j’avoue sans intérêt. J’ai pas accroché.
Seconde nouvelle, Jim Butcher, que je découvre alors que j’ai 2 tomes dans ma PAL… Ici une bonne petite découverte, nouvelle tirée des dossiers Dresden, qui m’a donnée envie de lire sa saga. (tome 1 dans ma PAL).

3eme nouvelle, Rachel Cain, je découvre également avec une petite histoire d’amour fantastique assez dark, bien sympa mais sans plus… peut-être me plaira t’elle totalement si je lisais une de ses sagas (dans ma wish depuis un bon moment).
4eme nouvelle, Karen Chance, je l’avais découverte avec le tome 1 de la saga Cassandra Palmer. Ici contrairement au tome que j’ai lu, l’histoire se passe vite,peut-être trop. L’auteur du coup reste a faire ses preuves avec la suite de la saga commencée.

5eme nouvelle, P.N. Elrod, que je découvre, notre « hôte » pour ce recueil de nouvelles à réussi à m’intrigué et faire que j’ai envie de connaitre beaucoup plus ses oeuvres. Fera-t’elle ses preuves ?
6eme nouvelle, j’appelle Charlaine Harris à la barre ! Oui, hue, non, je plaisante. Une auteure que j’aime particulièrement, qui a réussi à me faire aimé ses sagas, aussi différentes soient-elles. Ici cette nouvelle m’a plu, Harris à réussi à être cruelle à souhait. Et donc à remonté la note pour l’ouvrage complet.

Nous somme presque à la fin, 7eme nouvelle, je découvre Faith Hunter, une nouvelle écrite dans une écriture fluide, qui suit son cours, pour ma part trop courte et du coup j’ai envie d’en savoir plus. C’est une auteure que j’ai donc envie de découvrir bien plus que par cette petite histoire. Avant-dernière nouvelle, Caitlin Kittredge à bien réussi à me faire découvrir son écriture et à faire que j’ai aimé. (wish list à jour du coup…). Je fini avec la nouvelle de Jenna Maclaine, inconnue au bataillon d’ailleurs, et qui a réussi à terminer ce recueil en beauté.

Alors pour finir, malgré un début un peu chaotique, mais une fin toute en beauté, ce receuil est parfait pour découvrir les auteurs mais aussi pour les aimé un peu moins encore une fois (désolée Briggs j’ai toujours un peu de mal…). Dans l’ensemble pas mal, assez différent l’une de l’autre niveau histoire et écriture. C’est plutôt sympa mais sans plus.