Challenge·Classique·témoignage

Le journal d’Anne Frank

couv35298937.jpg

synopsys : Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans  » l’Annexe  » de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi.

Ma chronique :  J’avais lu ce témoignage il y’a longtemps, l’un des seul du genre (qui se passe pendant la guerre) que j’ai aimé (avec Elle s’appelait Sarah qui est quand à elle une histoire fictive mais toute aussi poignante) Ici replongé dans cette lecture fut assez rapide, mais toujours riche en émotion, que je partageais avec Anne, un journal poignant, triste à souhait, qui prend au coeur et aux tripes. Bien écris pour une enfant, je reste sur l’avis qu’il faut relire ce livre absolument, voir le découvrir si pendant votre scolarité vous ne l’avez pas touché…

Relecture à l’occasion du Challenge Terre du milieu et l’entrée en Lice d’Elrond

challenge terre du milieu
Challenge Terre du milieu, ouvrage à 35pts. Total à ce niveau 598 pts.
Challenge·Classique·contes

Au pied du sapin : Contes de Noël de Pirandello, Andersen, Maupassant … de Collectif

aaa

Ma chronique: Tout d’abord, Joyeux Noël ! Ce petit recueil de Noël lu à l’occasion du Cold winter challenge est un bon moment de détente et de plaisirs d’hivers. Ravie de lire un conte qui a bercé, mon enfance… , la petite fille aux allumettes d’Andersen. Bien que je connaisse plusieurs auteurs avec d’autres textes grâce à mes cours de français des deux dernières années en secondaire avec une prof qui nous à fait aimé les plus grands des auteurs classiques, que je retrouve pour la plupart ici : Balazac, Maupassant, Alphonse Daudet, Dickens et Pirandello en font donc partit. Je découvre par contre Dostoïevski, d’ailleurs ne me demandez pas de dire son nom a haute voix c’est presque imprononçable, Jean Giono, Kessel et Gautier, que je connaissais pas du tout.

Certaines nouvelles sont superbes, elle nous emportent parfaitement dans l’esprit de Noel, d’autre, sont tristes mais tellement belles puis il y’en a une qui ma laissée de marbre, disons que je l’ai pas bien comprise, il s’agit de celle de Jean Giono. Si vous avez lu cette nouvelle, dites moi ce que vous en avez pensez, je me sentirais peut-être moins seule si il y’en a qui pensent comme moi.

Dans l’ensemble c’était plutôt agréable, j’ai passer un bon moment mais sans plus.