Challenge·fantasy·Gaming

Assassin’s Creed, tome 2 : Brotherhood de Oliver Bowden

ac2.png
Ma chronique: Voilà une suite que j’avais tout de même envie de lire, pour le challenge abc 2017 ce second tome reste dans les mêmes lignes que le premier bien que la traduction soit mieux faite !
Le niveau historique de l’histoire reste pour moi le meilleur dans les aventures d’Ezio. Par contre ce qui m’a chiffonné plus c’est les scènes de combats…. courtes, répétitives et manque de détails,… l’action était présente tout le long, Ezio se repose pas, c’est même presque impossible humainement parlant…. attendez il est sensé être un humain comme nous non ?
Bon, oui Ezio est humain et pas un super-héro avec de supers pouvoirs, alors c’est vrai que par moment l’ouvrage nous le fait presque oublié t’en les temps de pauses entre les batailles sont courtes et donc impossible… où bien l’auteur à eu un soucis avec les détails sur le temps entre toute les actions. (trop d’actions tue l’action…)
Le tome reste quand même mieux écrit et donc meilleur de ce coté là.
Je continuerais la saga parce que ça me plait tout de même et que je nie pas avoir passé un bon moment lecture.

fantasy·Gaming

Assassin’s Creed : Renaissance, tome 1 d’Oliver Bowden

ob_976f18_sans-titre

Ma chronique :

Enfin je me suis lancée dans une lecture un peu plus spéciale, tirée des jeux vidéo Assassin’s creed, que j’avoue, j’adore, mais seulement regarder car je suis une vraie nul en jeux vidéo sur playstation… Et j’ai pas essayé sur pc je sais même pas si il existe sur pc d’ailleurs. Enfin quoi qu’il en soit, j’adore les bases historiques d’assassin’s creed, sur ce coup pour la lecture, j’ai pas été déçue bien que ça parte vraiment plus dans le fantasy que la réalité.

L’auteur à pris un main plaisir à partir même hors histoire du jeu, ça ne m’a pas plus dérangée que ça mais j’avoue que la traduction est assez spéciales par moment, j’ai eu quelques phrases, que j’ai dû relire plusieurs fois parce que je comprenais pas le sens.

Bref le point négatif de cet ouvrage est la traduction… j’aurais peut etre du le lire en vo mais j’aurais trop de temps !

Si non pour le reste ça à été une lecture plutôt agréable avec des personnages historiques qu’on peut, si l’on ne connais pas le jeu, pas s’y attendre… j’ai adoré De Vinci pour le coup!

Niveau personnage type de l’histoire c’est avec le héro Ezio que l’on suit, qui d’ailleurs reste mon préféré de la saga « game » restera t’il mon préféré avec les livres ça reste à voir.

Donc la suite, Assassin’s creed: Brotherwood, n’est pas encore dans ma PAL mais dans ma wish, il reste un livre que j’ai envie de lire mais dont je ne me jetterais pas dessus comme d’autres saga. Car j’avoue être résistante à le lire car si la traduction est aussi bizarre par moment ça risque de me freiner totalement sur la saga.

Suis-je la seule à avoir eu du mal avec ce livre pour la traduction française ?