Challenge·fantastique·Historique

Kaos Genesis, tome 2 : Ayio de Yotis Kavopoulos

2018 kaos genesis

Ma Chronique : alors que ce petit ouvrage traîne dans ma PAL depuis un petit temps, je profite du Challenge des auteurs belges pour enfin terminer cette duologie, quoi que l’auteur, m’avait parler d’un troisième et dernier tome lors de la foire du livre de 2015… Et celui-ci n’est toujours pas publié. Je ne vais pas me poser des questions sur le pourquoi, nous verrons bien.

Pour la suite de l’histoire, j’ai à nouveau pas été totalement conquise par l’écriture qui reste trop simple. Coté historique là je suis toujours conquise, les personnages également sont un peu plus travaillés et l’intrigue est un peu plus prenante bien que de nombreuses questions laissent encore aucune réponses, elle sont un peu nombreuses ce qui confirme un tome trois normalement…

Au final, oui l’histoire est bonne mais j’arrive pas à être emportée par le style d’écriture. Quand je ferme le livre, c’est juste un:  » mwouai, déjà lu mieux, bon j passe à autre chose. »  Bref c’est pas un ouvrage qui restera dans ma mémoire (j’ai du relire les derniers chapitres du tome 1 pour me rappeler comment ça se terminais… c’est dire…)

Lu pour mon challenge des auteurs belges, il entre dans mon challenge de la littérature de l’imaginaire 2018

Challenge·Historique·Science-fiction

La trilogie victorienne, tome 1 : La carte du temps de Félix J. Palma

tv
Ma chronique : Pour le Challenge ABC 2017 de livraddict je me lance dans la lecture du premier tome de la trilogie victorienne. Une époque qui me plait plutôt bien, faut l’avoué, avec de superbes tenues vestimentaires,Bram Stocker l’auteur de Dracula, l’histoire du fameux Jack l’Éventreur… Et j’en ressort avec un avis plutôt positif bien quelques petits « Kwaks » y ont été présents, étant une amatrice de la science-fiction, j’ai plutôt sauter sur l’ouvrage pendant que l’envie de dévorer de la SF était encore présent en moi (oui j’ai mes périodes fantasy puis Sf).

D’ailleurs passons à notre livre, et qui en plus commence pas mal avec, comme j’ai cité ci dessus, un lien avec Jack l’éventreur, ohoh, me diriez vous, mais je vous en dirais pas plus, quoi que vous en savez dejà pas mal rien qu’avec le synopsis du livre…bon, du coup j’ai accroché vite à l’histoire. D’ailleurs l’auteur s’amuse à jouer un peu les Sherlock Holmes en nous offrants quelques énigmes et pièges assez sympathiques.

Par contre quelques longueurs se sont fait sentir, et du coup j’ai souvent lâcher prise et j’ai lu une bd entre temps… et j’ai même eu une petite panne lecture… j’ai rarement mis 15 jours pour lire un livre, ou bien il me plaisait pas du tout. Ici ce n’était pas le cas, j’ai beaucoup apprécié cette lecture mais les longueurs sont peut être trop nombreuses et plus de 700 pages dans les mains… quoi qu’arrivée à passé la moitié voir presque le 3/4 du livre j’ai su le finir a une vitesse « V V prime » .

Comme si il y’a avait eu changement d’auteur presque, il a fallut toute une mise en place pour que l’action commence, ou bien que mon blocage se dissipe…

Je lirais donc la suite avec plaisir tout de même voir si celle-ci m’offre plus que ce que j’ai totalement apprécier dans ce premier tome…

Challenge·Historique·Thriller

Le Marchand de livres maudits de Marcello Simoni

marchant de livre maudit.png

Ma chronique: Un tout autre genre que je vous présente aujourd’hui, lu, à l’occasion du challenge ABC 2017. Je suis par contre vraiment pas sure de lire la suite de cette, actuellement, trilogie historique, bien que j’ai vraiment apprécier ma lecture dans l’ensemble.

Un ouvrage rempli d’énigmes intéressantes et de questionnement constants digne d’un bon thriller. Mais ce qui m’a le plus attirée dans ce livre, c’est son coté historique. Grace aux nombreux chapitres assez courts, le texte est moins lourd, plus fluide et les phrases passent sans hésitations devant nos yeux. Un coté bien agréable d’ailleurs.

C’est finalement ce qui m’a attiré dans l’ouvrage qui n’a pas réussi à me convaincre. Le coté historique n’est pas spécialement celui que j’aurais voulu, le coté trop religieux m’est resté en travers de la gorges trop souvent. ça ne me dérange aucunement d’avoir de la religion dans n’importe quel livre mais je ne sais pas expliquer vraiment ici, mais j’ai trouvé qu’il y avait de trop.

Et aussi, l’auteur c’est-il vraiment renseigné sur les faits historiques de l’époques ? Certaines me semble un peu farfelue, du coup, invention de l’auteur, ou exagération, ou simplement appuyé sur des faits historiques véritables qui me sembles par moment trop « exagérés ».

Donc au final, plongé en Italie, Espagne et France des années 1200 ne m’a plus emballée que ça bien que ça a été une lecture plutôt agréable dont je me pose encore quelques questions comme vous avez surement constaté.

Challenge·Drame·Historique

La voleuse de livres de Markus Zusak

La voleuse de livre

Ma Chronique: Pour ce challenge ABC 2017, je me lance moi-même un challenge d’un genre littéraire qui ne m’attire pas plus que ça. Cet ouvrage ayant de nombreuses critiques positives et en plus étant dans ma bibliothèque, il m’a été offert, et je ne sais plus vous dire pas qui, je me suis donc dit, bah autant le lire pour le challenge ABC… Voilà chose faite !

Alors, ce livre m’à été bien agréable à lire, voir prenant, bien qu’Harry Potter est venu se glisser entre quelques chapitres qui ont été pour moi plus dur à lire, au final au bout d’un bon 200 pages la lecture à finie par être lue avec une fluidité douce et prenante pendant une semaine, tout les soir avant d’aller me couché…

L’histoire et surtout l’intrigue est toute aussi déroutante, replie d’émotions et quelques larmes qui coulent, un texte assez dur, une narration très spéciale qui m’a un peu mise en arrière de ma lecture et qui au final fait qu’on rentre dans l’histoire. Évidement tout ce passe durant une époque pas très joyeuse et l’auteur à réussis à nous mettre dans l’ambiance sans soucis.

j’ai donc été agréablement surprise sur le fait que j’ai totalement apprécier cet ouvrage, je conseil donc ce livre à tous, mais accroché vous si vous avez tendance à laisser une larme coulé par moment car là, c’est probablement l’un des livres les plus triste que j’ai lu jusqu’à présent avec « Elle S’appelait Sarah » de Tatiana De Rosnay…