Challenge·horreur

Le Parasite de Ramsey Campbell

2018 parasite
Ma chronique : Vous voulez être déçu par un roman d’horreur ? Être horrifié t’en c’est mauvais ? Alors ce livre est pour vous ! Alors que le grand Stephen King (dont j’ai lu déjà pas mal de livres et qu’il faudrait que je vous chronique…) , cite dans ses romans certains titres de Ramsey Campbell.. On s’attend à du bon mais je dirais pas ça du tout ! Soit une traduction mauvaise fait qu’on voit pas le lien du titre avec l’histoire, soit c’est mais alors là… je sais pas expliqué.
L’histoire même est plutôt simpliste et bonne, une possession et tout ce qui tourne autour soit, mais le texte en lui même est ennuyant et sans intérêt, on s’attache aucunement aux personnages et l’action est si froide qu’on passe à coté comme si elle n’existait pas.

Ce roman un peu spécial qui traite la folie, ou la possession de Rose est comment dire, tiré en longueur, Rose par en cacahuète à la limite de la paranoïa, voir totalement en fait, et ça pendant prés de 300 pages où l’on s’éloigne en fait du but de l’histoire et puis au dénouement, qu’on attendait depuis le début, c’est juste un, Ah enfin c’est fini ! qui sortait de ma bouche. J’ai refermé le livre et je me suis dis celui-là il restera au fond de ma bibliothèque, caché par de nombreux livres bien meilleurs !

Bref une grosse déception, un auteur que King aime et que moi je laisserais sur le coté, à moins que vous connaissez meilleurs que cette déception monumentale ! Faite le moi savoir…. J’ai tout de même dans ma PAL l’ouvrage : « La poupée qui dévora sa mère » Est-ce que c’est meilleur où dans la même trame que ça ? Je verrais bien… peut-être un jour…

Lu pour l’ABC 2018.

abc2018

fantastique·horreur·Nouvelles

Enténébré d’Alexandre Charbonneau

entenebre.png

Ma chronique: Petite lecture au passage entre deux ouvrages, je me suis dis, des petites nouvelles pourraient alléger mes lectures du moment… Au final… une ENORME déception. A part, une couverture plutôt sombre et jolie… c’est tout !

L’ouvrage sous forme le livre numérique nous propose donc plusieurs nouvelles courtes ou l’on plonge, normalement, entre horreur et fantastique.

Première nouvelle, on commence avec une intrigue courte et spéciale qui nous laisse sur la faim. La seconde nouvelle nous laisse sur une fin… sans fin, bref fini par des coups de fusils donnés par on ne sait pas trop qui ou quoi… ça commence mal !

Troisième, peut-être la seule nouvelle qui pour moi à du potentiel, courte, mais efficace. la suivante, numéro quatre, est plus longue, et j’ai eu du mal à savoir où est-ce que l’auteur veut en venir. Perte de mémoire ? Éternel recommencement du temps ? bref, confusion dans le récit. On enchaîne avec la nouvelle cinq, ou je me suis juste dis « What ! ? » c’est quoi cette fin, « stupide » ?

Sixième, seconde nouvelle avec un clin d’œil appréciable sur Donjons&Dragons et dont la fin m’a laisser un sourire au coin des lèvres… Sept, avec un lien avec la 5ème nouvelle, celle-ci nous laisse à nouveau sur une fin en « fumée ».

Huitième nouvelle, je reste juste sans avis dessus, avec une fin qui nous laisse perplexe, on passe donc à la suite en l’oubliant presque. La neuvième commence dans l’horreur à la « Saw » avec un coté couloir des enfers et un fin qui nous laisse encore sur la faim.

Et je vous laisse découvrir la suite bien que ça reste dans le même schéma que ce que je vous dis ci dessus, en fait non ne lisez pas ce livre ça n’en vaut pas la peine, même dépensé 0.99 euro pour ça, ça le vaut pas. Pourtant Alexandre à l’air d’avoir séduit avec son premier tome de la saga « Les mercenaires » que je n’ai pas lu, et que même si je me le procurais, je serais réticente à le lire.

Au final, des textes qui sembles inabouti qui manque cruellement de « but » et de fin convenable. Bref, à part deux-trois nouvelles qui évitent le grand zéro pointé. Ce recueil est une grande déception dans son ensemble… un manque de « re-travail » des textes pour moi car quelques idées semblent pas mal.

fantastique·horreur·Nouvelles

Fissures Noires de Jess Kaan

image et info à venir (vous pouvez voir la fiche du livre ici)

 

Ma chronique :

Alors je me suis procuré ce livre il me semble il y’a 2 ans au festival Trolls et Légendes (Mons, BE) et il est dédicacé en plus. L’auteur avait réussi à m’attiré vers son recueil de nouvelles assez noires (d’où le titre). Première nouvelle du livre on commence assez fort, avec des morts étranges dans un bus, bien que la fin de cette nouvelle m’étais logique et donc j’ai pas pris plaisir sur cette fin attendue.

Ensuite l’auteur nous laisse avec des nouvelles aussi sombres voir même plus que la première qui n’était finalement qu’une mise en bouche.

Une écriture simple et efficace réussis à nous faire frissonné, j’aurais d’ailleurs dû lire cet ouvrage plus tard car l’horreur et le coté malsain aurait été parfaitement pour la période d’Halloween. Quoi qu’il en soit, ces nouvelles sont un pur régal pour les amateurs de frissons.

Je peux également dire que l’ouvrage pourrait être lu par les plus jeune en demande de frissons. Mais évitez de lire ça le soir vous n’en dormirez peut-être pas.

Un livre à lire, voir à re-lire que je recommande à tout amateur d’horreur.

Livre lu pour le challenge ABC 2016 de livraddict

fantastique·horreur·Nouvelles

Celui qui chuchotait dans les ténèbres / Chuchotements dans les ténèbres de H.P. Lovecraft

hpl1.png

Ma chronique : un petit 7.5/10 pour un nouvelle un peu déroutante, qui mêle angoisse et mal être presque tout au long de l’ouvrage. Lovecraft est l’un des maître dans le genre, et je n’ai pas été déçue en cette période d’Halloween qui arrive à nos porte…
Une envie de frissonner ? Je vous conseil donc cette lecture, qui dans le fond n’a rien de surprenant… Il se passe pas grand chose mais la chair de poule on la quand même.

L’écriture de l’auteur arrive à nous faire légèrement frissonné et se poser de nombreuses questions. Un livre bon en soit mais sans plus. A lire.
Lu à l’occasion du challenge Halloween 2015 fait avec Kika.

horreur

Christine de Stephen King

Christine de Stephen King

Ma chronique : Que dire sur un classique de l’horreur comme « Christine » ? Que dire juste ce l’un de ses « best seller » du grand Stephen King ? Bah je peux vous dire que moi, c’est loin d’être mon préféré du maître de l’horreur. J’ai même pas eu une seule fois le sentiment d’être angoissée ou d’avoir peur.

Bon niveau intrigue,c ‘est parfait, faut s’imaginez que ça ferais quand même flipper si notre voiture était comme Christine. Le début du roman est super et prenant puis on dérive un peu ça devient plus fantastique qu’horreur, dommage.

Dejà le film ne m’avais pas plus, et me disant que les livres sont surement mieux je me suis mise enfin à celui-ci qui franchement est meilleur que le film mais casse pas la baraque.

J’ai été déçue de ce livre de King. Je m’attend toujours à super bien de Stephen King mais là c’est une décéption. Même si l’écriture est parfaite.

Bon niveau couverture du livre je vais rien dire car c’est une vielle édition et la couverture est plutôt moche. Enfin pour l’époque d’édition pas trop mais quand même..

horreur

La Possédée de M.M. Faraday

La Possédée de M.M. Faraday

Ma Chronique: Livre lu pour le challenge ABC 2015. Bon depuis le temps que ce livre trainait dans ma bibliothèque je me suis dis que le challenge me permettrait de le lire enfin. C’est chose faite et je reste… bof. En fait je ne sais pas trop quoi penser de cette lecture. Bon j’étais contente de passer à autre chose et je dois avouer que lire ce livre quand il faisait sombre j’aurais peut être dû évité. Et oui, ce livre est bien classé dans l’horreur et je le confirme des angoisses j’en ai eue. Que j’ai même du prendre des pauses.

Le livre est un peu lent et j’ai eu du mal à le démarré, bien que l’écriture est agréable, l’auteur à réussis tout de même à la rendre psychologiquement difficile à certains moment. Bref l’auteur à bien joué sur l’écriture (ou les traducteurs). Bon y’a des scènes assez crues mais elle révèle un réalisme assez surprenant qui nous laisse sans voix.

J’ai même pu remarqué quelques trucs qui reviennent souvent dans les films (connus) d’épouvantes et de drames mais au vu de l’année où le livre à été publié une première fois je doute que l’auteur c’est inspiré des films que je pense ça serait plus l’inverse.

Donc en bref, cette lecture n’est pas Wow, ni eurk, elle me laisse juste avec un avis mitigé entre le bon et le moins bon, bref le bof, parce qu’après avoir lu des Stephen King excellents les autres livres d’horreurs que j’ai pu lire ont du mal à arriver à la cheville du grand de l’horreur.

Niveau couverture on va bien ce dire que c’est du vieux, bah oui une couverture qui à 16 ans c’est pas super comme celle de maintenant. Quoi qu’elle est plutôt belle pour un couverture photo de 1999. Mais pas grand chose à voir avec l’histoire.