Bit-lit·Challenge·jeunesse

Oxana de Frédéric Livyns

2018 oxana

Ma chronique : Voilà que je me lance dans une lecture écrite par Frederic Livyns que j’avais découvert lors d’un partenariat Livraddict avec son ouvrage « Sutures » une lecture sans plus…
Ici encore une fois l’auteur n’a pas réussi à m’emballé plus que ça, j’ai pas été déçue non plus, niveau écriture c’était même agréable et fluide mais j’ai trouvé le contenu pas assez travaillé et peu riche, bref trop de manque et trop rapide, un petit manque de profondeur, je me suis pas attachés aux personnages. Cet ouvrage à été lu d’un traite également, j’aurai préféré plus de longueurs et plus d’intrigue, on arrive trop vite aux solutions et à la fin.

Cet avis est pas négatif du tout, c’est plus pour montrer ce qui est à travailler parce que pour moi des pages en plus, et un travail de l’ouvrage serait une excellente chose avec plus d’approfondissements.

Lu pour mon challenge des auteurs Belges, et entre dans le challenge littérature de l’imaginaire

Challenge·jeunesse·Science-fiction

The book of Ivy, tome 2 : The revolution of Ivy de Amy Engel

2018 book of iy 2

Ma chronique : Suite et fin d’une belle duologie. Attention risque de spoiles du tome précédent. On retrouve Ivy, seule en dehors de Westfall. Je l’ai trouvé plus mature depuis qu’elle doit se débrouiller pour survivre. Elle fera la rencontre d’Ash et Caleb qui vont la sauver et vont l’aider à apprendre à vivre dans le milieu hostile où elle se trouve.

Alors non, on oublie pas Bishop qui reviendra en trombe toujours fou amoureux d’Ivy.. Bon la petite romance n’arrive que plus tard dans cet opus, ce qui pour moi, me plait un peu plus car nous avançons un peu plus dans l’intrigue plutôt que de tourné autour du pot. bien que l’auteur s’amuse à torturer le couple au final, tout l’ensemble nous donne une fin surprenante avec peu de pauses.

 

Ce second ouvrage clos plutôt bien ce diptyque bien qu’un peu lent à démarré au final on passe plutôt un bon moment.

Une série finie et appréciée dans son intégralité.

Ce livre entre dans mon challenge de la littérature imaginaire.

cli6c-poumonvert_ianrmacleod

Challenge·Science-fiction

Le cycle d’Ender, tome 2 : La voix des morts de Orson Scott Card

2018 ender 2

Ma chronique: Voilà embarqué pour le tome deux du cycle d’Ender, surprise que 3000 ans se sont passé et qu’Ender est encore en vie et bien évidement plus un enfant, mais cela s’explique avec ses voyages « interdimentionnels »… bref, j’ai compris après un certain temps, parce que oui j’ai mis du temps car l’auteur, encore une fois, nous plonge dans un univers riche et fort détaillé, qu’on se concentre presque plus à ça qu’a la bête question de comment Ender à traversé les âges, en fait on s’en fou au final, on sait que c’est le héro, point.

Ici Card, nous fait voyager dans la lecture non pas ciblé sur la stratégie, comme le tome un, mais ici plus sur une question scientifique et génétique, j’aime ! je surkiff ! Bref, je suis une fan de sciences du coup je plonge assez facilement dans son monde, ça peut être compliqué pour certains lecteurs car c’est fort détaillé.

Passons aux personnages, Ender, notre jeune gamin du tome un est devenu un homme de « seulement » 35 ans… (merci voyages interstellaires !), il vit avec sa soeur, qui pareil à grandit et a changé. et du tome un on retrouve…. bah qu’eux ! Bref, j’ai bien fait de pas m’attaché à autre qu’Ender !, Ici il est plutôt mûre et tout aussi réfléchi qu’enfant et peut-être moins facile à manipuler (faut dire avec le coup qu’on lui à fait dans le tome 1…)

Au final, je sais pas si j’ai préféré ce tome au prétendent, peut-être bien, car je le trouve plus travaillé et mature, d’un coté Ender n’est plus un enfant aussi. Et les dialogues correspondent mieux au personnages (pour rappel dans le tome un certain dialogues de enfants étaient un peu trop « adulte »)

Une belle suite, qui entre dans mon challenge littérature de l’imaginaire, le tome trois ne devrait pas tarder !

cli6c-poumonvert_ianrmacleod

Challenge·Science-fiction

Partials, tome 2 : Fragments de Dan Wells

2018 fragment.png

Ma chronique : Me voilà de retour avec Kira,dnas se second tome, nous avons enfin des réponses aux questions du premiers mais on se retrouve quand même avec d’autres nouvelles questions sans réponses, bref on tourne en rond de ce coté là.

Mais nos personnages principaux avancent, certains nous ennuie, d’autre sont assez surprenants.
J’avoue ne pas avoir pris beaucoup de notes durant cette lecture, ça fait donc un avis assez court, j’ai par contre apprécier, donc je vous retrouverais pour le tome trois, et final de Partials, prochainement.

En espérant avoir plus à dire, et plus de réponses aux questions en suspend…
Si non, l’écriture est toujours prenante et plutôt fluide, ici on a droit à plus de rebondissements et d’actions ce qui n’a pas été pour me déplaire.

Une très bonne lecture en tout cas.

Ce livre entre dans mon challenge littérature de l’imaginaire.

cli6c-poumonvert_ianrmacleod

Challenge·coup de coeur·fantasy

Le septième guerrier-mage de Paul Beorn

2018 le 7eme guerrier mage

Ma chronique :Une petite lecture imprévue au départ qui fini par une lecture commune avec Kika. Et un énorme coup de coeur en prime!

Dés le début du roman nous partons déjà avec de l’action, quelques pauses entre temps bien sympa pour la mise en place du paysage, des personnages sans en faire trop. On découvre donc Jal, un déserteur des soldats du Sud avec son écuireuil « Gloutonne » avec qui on va lié des liens et une appréciation hors norme, bref on l’adore cette petite chose toute mignonne ! Jal est retrouvé au milieu de cadaves, et gravement blessé il est soigné dans un village ennemi, les « jaunes » bref les gens du nord, entouré de montagnes par Nola, elle aussi étrangère aux terres où elle vit. On s’attache également à elle facilement.

Apres 15 chapitres un petit retournement de situation qu’on espérait. De nouveaux personnages se font importants, Dame Rikken par exemple, une femme plutôt forte, excellente archère, chef du village,, enfin plus où moins car les femmes de peuvent pas être les « Ka » d’un village du coup elle seconde le Ka…Rikken est un personnage féminin qu’on pourrait apprécier et que moi j’ai détesté tout au long du roman sauf peut-être à la fin. Bien qu’elle soit importante, elle m’a énervée plus d’une fois. Mais ce n’est pas un point négatif, elle a son caractère.

( Attention risque de Spoil pour la suite)

Hulan, finalement un des déserteurs compagnon de Jal est présent, tout comme moi il à eu aucune confiance en Rikken, bien qu’au final… j’ai bien été bouche-bée… (faut lire pour savoir pourquoi !
Paol, est le petit frère de Nola, un gamin que j’ai trouvé fort mis sur le coté après la moitié de l’ouvrage même si il est comme les autres importants au déroulement de l’intrigue.

Gloutonne nous fait passer par tout les sentiments, Jal est toujours appréciable même si il agit souvent sur un coup de tête, il est plutôt organiser pour aider le village, serment qu’il a fait pour lui avoir sauvé la vie…

Niveau écriture, j’ai rien à redire, la plume est fluide, prenante voir addictive, j’ai pas lâcher le livre de la journée. On pourrait comparé les événements du livre à notre société. Ceux-ci nous rappelle les guerres de religion et également les guerres par rapport à la couleur de peau et je remarque que le cercle de Jal est un mélange de toutes ses ethnies, on part sur des conclusion tels que : l union fait la force, les différences nous complètent en bref, ensemble nous sommes plus fort. Je vais peut-être loin dans ma vision des choses mais pour moi c est ce que je vois.

La fin est satisfaisante, logique mais triste pour Jal, il est le septième guerrier mage et le dernier « …. » (vous compléterez, mouahaha je suis une sadique à pas terminer ma phrase)

Cette lecture est donc une Lecture commune avec Kika, et entre dans mon challenge Lecture de l’imaginaire !

Challenge·fantastique·Historique

Kaos Genesis, tome 2 : Ayio de Yotis Kavopoulos

2018 kaos genesis

Ma Chronique : alors que ce petit ouvrage traîne dans ma PAL depuis un petit temps, je profite du Challenge des auteurs belges pour enfin terminer cette duologie, quoi que l’auteur, m’avait parler d’un troisième et dernier tome lors de la foire du livre de 2015… Et celui-ci n’est toujours pas publié. Je ne vais pas me poser des questions sur le pourquoi, nous verrons bien.

Pour la suite de l’histoire, j’ai à nouveau pas été totalement conquise par l’écriture qui reste trop simple. Coté historique là je suis toujours conquise, les personnages également sont un peu plus travaillés et l’intrigue est un peu plus prenante bien que de nombreuses questions laissent encore aucune réponses, elle sont un peu nombreuses ce qui confirme un tome trois normalement…

Au final, oui l’histoire est bonne mais j’arrive pas à être emportée par le style d’écriture. Quand je ferme le livre, c’est juste un:  » mwouai, déjà lu mieux, bon j passe à autre chose. »  Bref c’est pas un ouvrage qui restera dans ma mémoire (j’ai du relire les derniers chapitres du tome 1 pour me rappeler comment ça se terminais… c’est dire…)

Lu pour mon challenge des auteurs belges, il entre dans mon challenge de la littérature de l’imaginaire 2018

Challenge·fantasy

Mélusine et Philémon Tome 1 & 2: L’anneau du Diable et l’ordre de l’épée de Corinne de Vailly

2018 melusine et philemon 12

Ma chronique: J’ai lu ces deux ouvrages réunis dans un coffret par les éditions France loisirs, en une fois, autant dure que j’ai dévoré ce petit coffret. L’ensemble nous fait un total de plus de 400 pages d’intrigues et d’actions qui m’ont sembler inachevées voir trop courtes.

Mais De Vally à réussi à ne pas me faire décoller le regard à l’ouvrage, les seules pauses que je me suis accordé c’est bien entre les deux parties, et les devoirs domestiques chez moi (bah oui un enfant de 5 ans, les repas, dodos, etc… ça met des pauses obligatoires). La plume fluide de l’auteur fait que l’histoire et les pages filent à une vitesse impressionnantes. Comme je disais par contre ci-dessus, l’action me semble faible et inaboutie à certains moments, des « oh déjà, et des fini ? quoi ? sont assez souvent revenu dans ma tête, on aurait pu croire que l’auteure (ou autrice) ne savait pas comment décrire l’action contrairement aux détails sur les personnages.

Niveau intrigue elle est prenante, bien que simple pour de la fantasy et elle manque parfois de détails et de profondeur, ça met de l’aération dans le texte, mais par moment ont aurait voulu plus de détails.

Au final, j’ai bien apprécier ma lecture malgré quelques petits détails manquants.

J’ai lu cet ouvrage pour mes challenges ABC 2018 et ABC imaginaire 2018. Il rentre totalement dans mon challenge littérature de l’imaginaire aussi. Bref, trois challenge rempli avec cet ouvrage.